vendredi 17 juillet 2020

Chaos & Fortunes , un entretien.

Sur le site  Terre à Ciel, un entretien avec Cécile Guivarch, autour du  numéro premier de la revue du Bréchet " Chaos & Fortunes ":

https://www.terreaciel.net/Revue-du-Brechet-Chaos-fortunes





dimanche 24 mai 2020

Livre en pdf

Ayant constaté que c'est (agréablement) lisible sur liseuse électronique,

Le Bréchet propose " les Thèses Inconnues" de Gerbal, au format PDF.

Il s'agit de l'épreuve d'impression - le document envoyé à l'imprimeur - , doublon exact du livre imprimé, mais sans la couverture.

Le PDF est proposé à 5 euros. 
Pourquoi 5 euros ?
Parce que PayPal prend à peu près 1 euro de commission.
Parce que l'envoi n'est pas automatisé - c'est donc un travail. 
Parce que le Bréchet n'est pas décidé à jeter l'éponge.

Comment faire ?
En passant par la page "don" de ce site, et en précisant ce pour quoi en échange du don. 
Il est toujours possible évidemment de donner plus !
... et il est encore possible d'acheter le livre papier.

À vous de fouiner sur le site et ses liens pour en savoir plus sur ce livre.

https://editionslebrechet.blogspot.com/p/acheter.html?m=1


mercredi 13 février 2019

"Le troisième temps après le grand éclair noir .... la troisieme pulsation, le tiers-engendrement...
Le temps de la scission ou celui de la réunion des fleuves... C’est au choix !
Le temps de la compréhension nouvelle, compassion courageuse, intelligence partagée,
échange des pains, ou celui de la multiplication des tribus, armées jusqu’aux dents, bêtes, sauvages, cruelles.
Telle est l’alternative : être tous de la troisième génération ou se parceller sans lien en tribus imbéciles. Entre ceux de la troisième génération et ceux de l’histoire qui continue, l’ordalie de l’Image.
Oui, de chaque côté de l’image se rangeront les uns et les autres. Et ce sera le retour des morts.

La vengeance des morts s’abattra lorsque cesseront de s’entendre leurs voix qui crient justice - car les morts ne réclament justice que par compassion pour les vivants. Compassion ? Vérité et savoir !
Vous croyez que les morts sont morts - que les peuples disparaissent, avalés par les crimes et le progrès ? Assis au bord du fleuve - le fleuve qui vous emporte - le feu qui brûle dans leurs orbites vidées - ce feu en flamme jusqu’aux eaux sur lesquelles vous roulez - jus- qu’aux hautes falaises d’où vous vous précipiterez :
comme choit le fruit - pomme ou pêche - de sa branche, vous vous précipiterez des hautes falaises, à l’heure où les morts souffleront les braises de l’été.

Faute de soutenir cet effort - inhumain ! - pour rapprocher votre langage — effort ? c’est d’une guerre dont il s’agit, - horrible, la plus horrible car la plus in- compréhensible - comprendre ? quel diapason créerait le la d’un bruit blanc ? — de cette vision nouvellement organisée -, je ne parie pas un iota de notre survie en tant qu’espèce dominante sur cette planète.
Et les étés porteront les braises des morts. Et les morts laveront les pieds des morts, et les morts sècheront les flammes de leurs yeux :
« Dors, dors, mon avorton, dodo doux, dodo paix». "

 Michel Gerbal, les Thèses Inconnues.

Il en reste... à acheter via le site.